rain or shine

the north face

27 oct 2018

finlande en bleu et jaune

Suède, Norvège ou Finlande ? Pour mes vacances d’été, j’ai laissé le site de voyage partirou.com me donner la réponse. Pour deux semaines de voyage, il faut compter respectivement et en moyenne 2099€, 1807€ et 1462€ (transport, hébergement et repas). C’est donc en Finlande que j’allais retrouver la belle lumière des longues journées d’été du Nord de l’Europe !

J’ai réuni ici les différents hébergements ainsi que le trajet que nous avons effectué et quelques bons plans et incontournables.

// Itinéraire

1 / Lundi – arrivée à Helsinki vers 17h

2 / Mardi – matin à Porvoo (2h aller-retour) / après-midi à Helsinki

3 / Mercredi – Helsinki puis départ pour Tampere en train en fin de journée (2h de trajet)

4 / Jeudi – Tampere

5 / Vendredi – Tampere le matin / bus pour Rauma (3h)

6 / Samedi – vieille ville de Rauma, patrimoine mondial de l’UNESCO / bus pour Turku (1h30)

7 / Dimanche – embarquement pour les îles Aland (5h)

8 / Lundi – de Mariehamn à Järsö en vélo

9 / Mardi – centre aquatique (sauna, jacuzzi) et balade à Mariehamn

10 / Mercredi – balade à Mariehamn / embarquement à minuit

11 / Jeudi – arrivée à Helsinki à 10h du matin

12 / Vendredi – matinée à Helsinki et vol retour pour Paris

// Hébergements

Helsinki > Hostel Domus Academica

Tampere > Dream Hostel

Rauma > Place to Sleep (hôtel sans réception, consigne à la gare routière pour les bagages)

Turku > Lavaihostel S/S Bore (proche du terminal Viking Line)

Mariehamn > Övernäsgarden Gästhem

Mariehamn – Helsinki > Viking Line, cabine dans le bateau de nuit

Helsinki > Glo Hotel Kluuvi (très central, proche des navettes pour l’aéroport)

the-north-face-helsinki-finlande2

// Quelques bons plans et incontournables du voyage

les lounas / Il est possible de très bien manger en Finlande grâce à ces menus à 10-12 euros disponibles uniquement du lundi au vendredi pour le déjeuner. Un bon moyen de tester de super restaurants à prix très raisonnables, par exemple KuuKuu.

le sauna / Je suis une grande adepte des soins pour le corps et j’ai pu enfin apprivoiser le sauna lors de ce voyage. J’ai préféré les saunas où l’on peut plonger dans la mer ou dans une piscine d’eau de mer juste après, car c’est là que l’effet coup de fouet est le plus bénéfique. Là-bas, on va au sauna comme nous nous donnons rendez-vous au café. Nous y avons croisé un papa avec sa fille de 1 an et un groupe d’amis qui y buvaient des pintes de bières !

Turku – Mariehamn / En finnois, il existe un mot intraduisible, sielunmaisema, le paysage que l’on garde à l’intérieur de son âme. Ces 5 heures de traversée ont été magiques. Sur un énorme paquebot certes, mais avec la vue sur l’archipel de Turku et ensuite celui d’Åland qui défilent tout doucement. Si vous souhaitez vous rendre dans les îles Åland, il vaut mieux y aller au départ de Turku que d’Helsinki car l’horaire Helsinki – Mariehamn vous fait arriver à 4h30 du matin.

the-north-face-finlande-helsinki8 the-north-face-finlande-helsinki7 the-north-face-finlande-helsinki5

Mariehamn – Järsö / Nous avons loué des vélos directement à la réception de notre hôtel pour 10 euros la journée. Le temps était parfait, il n’y avait pas de piste cyclable mais la route était quasi déserte. On passe d’îles en îles par des routes qui flottent sur l’eau. Il n’y a personne. Une parfaite impression de bout du monde.

La maison d’Alvar Aalto à Helsinki / Si vous aimez le design et l’architecture, la maison du célèbre architecte vaut vraiment le détour. La visite se fait en anglais en petit groupe. Si vous le pouvez, réserver votre visite. Aller à la boutique Artek juste ensuite pour rêver sur les meubles que j’achèterai peut-être un jour…

Lieux de culte à Helsinki / Nous avons visité la chapelle de Kamppi et l’église Temppeliaukio. Deux lieux de cultes qui sont des trésors d’architectures ; elles sont très différentes mais valent vraiment le coup d’œil.

Boutiques Marimekko / J’ai été raisonnable et je n’ai pas dévalisé la boutique mais ça a été très difficile ! Les motifs et les couleurs de la nouvelle collection sont magnifiques. J’ai acheté cette belle tasse avec LA rayure intemporelle créée en 1968 dans une jolie couleur tabac. Un de mes challenges actuels est de coudre mes vêtements plutôt que de les acheter, j’ai donc opté pour une laize de 1,2 mètres pour une future robe avec le motif Kivet. Vous pouvez ici lire l’histoire de ce motif créé en 1956 qui n’a pas pris une ride.

Les maisons en bois de toutes les couleurs / À Porvoo, dans la banlieue d’Helsinki et à Rauma où il n’y rien d’autre à voir que la vieille ville, nous avons pu déambuler au milieu de ces vestiges d’un autre temps, pourtant toujours habités.

tasse marimekko rayures

// Budget

Au final pour 12 jours de voyage j’ai dépensé 408,5 euros d’avion / 476 d’hébergement (soit 952 pour deux) / 560 euros de repas / trajets intérieurs / activités / musées / tissus de chez Marimekko / cartes postales…. oui j’achète beaucoup de cartes postales ! Soit au total 1444,5€. Et ce montant aurait pu être largement diminué car nous avons réservé notre vol seulement un mois à l’avance. Nous avons choisi des catégories d’hôtels très variées et nous n’avons pas vraiment fait attention à ce que l’on dépensait sur place, il est donc tout à fait possible de diminuer ce budget !

Vous pouvez retrouver toutes mes bonnes adresses en Finlande et dans le monde entier sur mon profil mapstr / compte rainorshinestudio

Cet article vous a donné envie d’aller en Finlande ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires ou par mail et à épingler les images sur Pinterest !

Merci à Selma d’avoir partagé ces moments avec moi !

*

Tasse / Marimekko

Photographies imprimées en carré / Artifact Uprising

Photographies argentiques / voir les tarifs ici

like tears in the rain

19 fév 2018

tears-in-the-rain5

Je vous l’avais déjà dit lors de mon post sur l’organisation d’un vide-grenier, depuis quelques années je cherche à alléger la somme de mes biens matériels. J’ai donc décidé, notamment après un déménagement au cinquième étage sans ascenseur, de me débarrasser de quasiment tous mes livres. Oui vous avez bien lu. Je ne voyais plus l’intérêt de garder chez moi la somme de toutes mes lectures, tous ces livres serrés les uns contre les autres, plus jamais lus.

En feuilletant la bibliothèque d’une amie, j’ai fait la somme de tous les romans lus mais oubliés. La seule chose dont je me souvenais, c’est si j’avais aimé ou pas. Si je n’ai plus envie de garder les objets, j’ai quand même envie de conserver une trace des beaux moments, des belles lectures. J’ai commencé à faire la liste de mes meilleurs souvenirs littéraires par époque, l’enfance, l’adolescence, le lycée…

tears-in-the-rain2

Et cette liste s’est transformé en projet. J’ai commencé la rédaction de carnets, pour me souvenir, plus tard. Quelque part entre les carnets de gratitude et un bullet journal dédié à un thème, ces trois carnets seront ma mémoire pour les années à venir. Un pour les livres bien sûr, un pour les films qui sont souvent bien plus vite chassés de la mémoire, et un pour les moments passer à manger des bonnes choses, les découvertes, les restaurant mémorables, les teatime entre amies pour tester les meilleures pâtisseries parisiennes, les grands crus, les chocolats chauds dans des hôtels mythiques… Pour que ce temps passé et ces beaux moments ne se perdent pas dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie.

tears-in-the-rain1tears-in-the-raintears-in-the-rain4

Carnet et tampons en bois / MUJI

ruban / Mokuba

chemise / & other stories

Le titre est une référence au film Blade Runner

thé ou café ?

20 nov 2017

Tasses bleus Dibbern

Pour moi la réponse est presque sans appel, thé ! Cela peut m’arriver de boire du café mais c’est très rare alors que je bois du thé tous les jours, toute la journée ! Je vous avais parlé il y a quelques temps de mon envie d’être encore plus écolo et j’essaye de plus en plus de mettre en pratique les préceptes du zéro déchet. Si c’est un mode de vie qui vous intéresse, voici quelques astuces pour être un.e buveur.se de thé zéro déchet.

Boites de thé washi Palais des Thés

J’achète désormais mon thé en vrac, j’amène mes boites de thé vides et un sac en tissu bien sûr, j’essaye de choisir des thés bio le plus souvent possible. Et pour finir, je composte les feuilles de thé utilisées grâce à la ferme urbaine de La Recyclerie ! Quand je laisse traîner une tasse à moitié pleine (oui ça arrive…), voire une théière, je ne jette pas le thé dans l’évier… j’arrose mes plantes avec et elle se porte aussi bien que si c’était de l’eau, promis ! Et ma théière est de seconde main. Pas mal, non ?

La seule petite entorse énergétique est peut-être ma bouilloire magique qui chauffe l’eau à la température désirée et la garde au chaud une demi-heure. Mais c’est tellement pratique pour les matins où je n’ai pas trop le temps. Fini les thés abandonnés car trop chauds. Et ça évite de brûler certains thés vert qui sont délicats.

Voici un petit tour d’horizon de mes thés préférés et où les acheter !

Printemps – été

Pendant cette saison je privilégie les thés verts, sencha, bencha, gen-maicha, thé vert au jasmin… un de mes préférés. Ils sont bien sûr tous parfaits glacés lors des jours de canicule.

de haut en bas

mélange de thés verts / Les Cafés de François

thé au jasmin / KODAMA

thé genmaicha bio / Néo T.

Thés verts en vracThés verts en vracTasse jaune Dibbern et macarons vanille

 Automne – hiver

Lorsque les températures chutent et que j’ai besoin de me réchauffer, je me tourne vers les thés oolongs, qui sont à mi-chemin entre les thés verts et les thés noirs.

thé oolong milky / Palais des Thés

thé oolong tieguanyin / L’autre Thé

Thés oolong en vracTasses Dibbern

Boites en métal Søstrene Grene

Boites en papier washi / Palais des Thés

Tasses et soucoupes / Dibbern au Bon Marché

Macarons vanille / Dominique Saibron

Merci à Evelyne pour son aide pour

la réalisation de cette série photo

*

Et vous, thé ou café ? Que vous inspire le zéro déchet ?

12345Dernière page »